Loading...
Informatique

Conseils pour développer ou ouvrir une entreprise en Europe

 

 

Utilisez ces conseils et considérations pour vous aider à déterminer quel pays européen est le mieux adapté à votre entreprise, aujourd’hui et à l’avenir.

 

Démarrer en Europe ? Comment choisir le meilleur pays pour votre entreprise

Si vous envisagez de créer une nouvelle entreprise en Europe, la considération la plus importante est sans doute l’emplacement. Avec plus de 50 pays parmi lesquels choisir, décider où baser votre entreprise peut souvent être à la fois compliqué et déroutant.

Une erreur courante pour les entrepreneurs désireux de réduire les coûts au minimum est de baser une grande partie de la décision uniquement sur la fiscalité. Certains pays peuvent sembler attrayants de ce point de vue. Toutefois, la législation locale, la main-d’œuvre et le marché du financement peuvent s’avérer être des problèmes susceptibles d’avoir un impact sur la création ou la croissance future de votre entreprise. Sans compter sur les différents documents à fournir et à remplir comme le dume par exemple, dont vous découvrirez plus d’infos en cliquant ici

Une approche plus pragmatique consisterait à définir d’abord les besoins de votre entreprise, avant d’utiliser ces informations pour choisir le pays le mieux adapté à vos besoins. Cela peut inclure des recherches approfondies et la consultation de spécialistes ayant une grande expertise locale. Les éléments à prendre en compte pour prendre votre décision peuvent inclure :

 

Jours pour créer une entreprise

Selon vos propres besoins individuels, le temps nécessaire pour créer une entreprise peut être une considération importante. Alors que certains pays européens sont connus pour leur bureaucratie et leur paperasserie, d’autres encouragent les investissements à l’étranger et rendent relativement facile l’ouverture d’une nouvelle entreprise.

L’Autriche, par exemple, est considérée comme un bon endroit pour faire des affaires et, selon le rapport de la Banque mondiale, elle est classée 21e dans le monde lorsqu’on considère tous les aspects du “business”. Cependant, le nombre de jours indispensables à l’ouverture d’une entreprise (22) peut souvent décourager les entrepreneurs et peut ne pas répondre entièrement à vos besoins commerciaux immédiats.

 

Enregistrer votre marque

Si vous avez pris le temps et l’énergie de construire une marque qui promeut une réputation de crédibilité et de qualité, l’enregistrement de votre marque à l’étranger est nécessaire pour protéger votre nom.

Comme pour la plupart des pratiques commerciales en Europe, chaque pays aura son propre ensemble de procédures et de services d’enregistrement. Néanmoins, la marque communautaire (MC) offre une protection dans tous les États membres de l’UE via un seul processus de demande, ce qui réduit l’administration et minimise le coût par rapport à une demande individuelle auprès de chaque pays.

 

Clients & Fournisseurs

Certains pays et villes européens sont mieux adaptés à des industries particulières. Londres, Berlin et Paris ont toutes une scène technologique florissante. Les pays d’Europe de l’Est que sont la Pologne et la République Tchèque ont des coûts de fabrication parmi les plus bas. Enfin, les entreprises traitant de l’habillement pourraient profiter immédiatement de la marque “Fabriquée en Italie” si vous décidez d’ouvrir à Milan ou à Rome.

Prendre le temps d’étudier le marché local, la concurrence et votre clientèle potentielle fait partie intégrante de la sélection de l’emplacement le plus approprié. 

 

Taux de TVA

Différents taux de TVA s’appliquent dans différents pays à travers l’Europe, allant généralement de 15 % à 27 %.

Si vous envisagez le Royaume-Uni, la nouvelle législation mise en œuvre le 1er janvier 2015 a fondamentalement changé la façon dont la TVA est appliquée aux produits et services.

Le nouveau régime de TVA MOSS concerne toute entreprise commercialisant des produits numériques (par exemple, des livres électroniques, des applications, des jeux, des télécoms, etc.) dans toute l’UE. La TVA est désormais facturée sur la base du lieu d’achat, et non plus du lieu de livraison.

L’emplacement de votre principale base de clients et les fonctionnalités de déclaration supplémentaires nécessaires pour gérer les changements sont devenus des éléments beaucoup plus importants à prendre en compte lors du choix de l’emplacement de votre entreprise.