11 février 2014

Les grues d’Incity prennent de la hauteur !

Tour Incity - Les grues d'Incity prennent de la hauteur !

Les 24 et 27 janvier derniers, les deux grues présentes sur le chantier d’Incity à Lyon ont été rehaussées de plusieurs mètres afin de suivre la progression de l’ouvrage. Découvrez quelques explications sur cette étape.

2 grues sont en place sur le chantier de la tour Incity. Installées actuellement pour la G1 à 75 mètres sous crochet et la G2 à 65 mètres sous crochet, elles culmineront respectivement à la fin du chantier à 185 mètres pour la G1 et 175 mètres pour la G2. A cette hauteur, les grues ne peuvent pas tenir seules. 2 systèmes différents sont utilisés pour stabiliser, rigidifier et faire progresser chacune de ces 2 grues.

La G1 (côté Sud) est placée à l’extérieur du bâtiment. Elle est fixée à l’aide d’éléments en acier (bracons) sur les planchers en béton armé de la tour. Chaque mois, 3 éléments de grue seront ajoutés sous la cabine. 4 heures sont nécessaires pour cette opération de télescopage qui permet à la grue de s’allonger de 15 mètres à chaque fois. Ce process est pratiqué fréquemment pour la construction d’IGH (Immeubles de Grande Hauteur). Il avait d’ailleurs été utilisé par les équipes de GFC Construction sur la tour Oxygène.

La G2 (côté Nord) est positionnée à l’intérieur de l’ouvrage pour des raisons d’organisation et de méthodologie. Elle est fixée en 2 points sur les voiles du noyau de la tour (la partie centrale qui reprend tous les efforts) par des éléments de charpente métallique. Un nouvel élément de fixation est ajouté avant chaque hissage. Lors de la première de ces opérations, le mât de la grue a été désolidarisé du sol puis soulevé à l’aide d’un vérin. La grue a ainsi gagné 10 mètres de hauteur et gagnera désormais 15 mètres chaque mois. Cette méthode, particulièrement intéressante pour les ouvrages dépassant 140 mètres, est fréquemment utilisée à l’étranger mais c’est une première chez GFC Construction. Ces opérations de télescopage et de hissage des grues sont réalisées en coordination avec les équipes de Bouygues Construction Matériel et de l’entreprise Potain qui fabrique les éléments d’ancrage pour les 2 grues. Le bureau de contrôle Dekra réalise également tous les tests nécessaires après chaque intervention pour assurer la sécurité avant la remise en fonctionnement des grues.

Lors des mois à venir, le télescopage de la G1 se reproduira encore 7 fois et le hissage de la G2 8 fois au rythme d’une fois par mois. Ces interventions sont programmées le samedi afin de minimiser l’impact sur la production et d’effectuer ces opérations dans des conditions maximales de sécurité.

Le chantier avance en effet à une cadence soutenue. 4 niveaux ont été réalisés en 18 jours sur le mois de janvier. Le noyau, exécuté avec un coffrage grimpant, a ainsi atteint le 13ème étage et les planchers du 9ème étage sont en cours de coulage. 45 compagnons, 8 chefs et une trentaine de personnes à l’agence (travaux, méthodes et services supports) sont mobilisés.

La prochaine étape notable est prévue mi-mars avec le démarrage de la pose des façades.

© Gilles Aymard